L’enseignement provincial est un enseignement officiel neutre, soucieux de qualité, proche et ouvert à tous, tourné vers l’entreprise, imprégné du monde qui l’entoure et favorisant le développement de citoyens libres, tolérants et responsables.

Officiel et neutre

L’enseignement provincial est un enseignement voulu par la société civile. Il est organisé par un pouvoir public, la Province du Brabant wallon.

L’enseignement provincial est neutre au sens du décret du 17 décembre 2003 organisant la neutralité inhérente à l’enseignement officiel subventionné. Les faits y sont exposés avec un souci d’objectivité. L’esprit de tolérance y est développé.

Il éduque au respect des libertés et des droits fondamentaux. Il garantit à l’étudiant le droit d’exercer son esprit critique et d’exprimer librement son opinion à condition que soient sauvegardés les droits de l’homme, la réputation d’autrui, la sécurité nationale, l’ordre public, la santé et la moralité publique.

Le personnel de l’enseignement provincial adopte une attitude réservée et objective dans l’exposé des faits. Il s’abstient de toute attitude et de tout propos partisan et éduque l’élève au respect des convictions d’autrui.

L’enseignement provincial ne privilégie aucune option philosophique tout en laissant aux étudiants la possibilité d’en approcher un grand nombre Il est ouvert à la pluralité de notre société dans le respect des convictions de chacun.

Soucieux de qualité

La Province du Brabant wallon entend fournir une formation de qualité aux étudiantes et aux étudiants. Le pouvoir organisateur conçoit que chaque partenaire de la Communauté éducative doit contribuer à cette qualité.

La qualité de la formation reçue par un étudiant dépend de la qualité du formateur qui la dispense. Dans cet esprit, la Province offre à son personnel toutes les opportunités de recevoir une formation continuée favorisant la mise en oeuvre de pédagogies nouvelles et de réformes pédagogiques, la compréhension et l’exploitation des innovations technologiques et des découvertes scientifiques les plus récentes.

La qualité de la formation reçue par l’étudiant dépend de sa volonté de l’acquérir. La Province exige de l’élève sa participation active au processus d’apprentissage, l’effort nécessaire à l’acquisition du savoir et du savoir – faire, la volonté réelle de réussir sa scolarité.

Les parents ou les personnes exerçant une tutelle sur l’étudiant sont les garants de l’éducation fournie aux enfants dès leur plus jeune âge. Il leur revient de susciter cette participation, cet effort et cette volonté. C’est pourquoi, la Province favorise les lieux de rencontre et de dialogue assurant la collaboration de chaque partenaire.

La mise en valeur des compétences et du travail fourni favorise la recherche de la qualité dans l’enseignement. C’est dans cet esprit que la Province prend en charge la promotion des actions menées dans les écoles et des projets qui y sont mis en oeuvre, et veille, chaque fois que cela est possible, à les récompenser.

La communication contribue également à la qualité dans l’enseignement. Aussi la Province favorise-t-elle tous les efforts de communication, et initie-t-elle, lorsque c’est nécessaire, la communication entre les membres de la communauté éducative mais aussi entre les établissements scolaires et le monde de l’entreprise, voire entre écoles du même réseau ou de même caractère.

Proche de tous

Organisant un enseignement dans l’ouest, l’est et le centre du Brabant wallon, de Jodoigne à Tubize, la Province du Brabant wallon, en complémentarité avec l’enseignement de la Communauté française et l’enseignement communal, offre la possibilité à chaque parent de notre Province de trouver une école officielle près de chez lui et accessible par les transports en commun.

Ouvert et accessible à tous

L’enseignement provincial est un enseignement ouvert à tous, sans distinction de sexe, d’origine, de culture, de convictions politiques, philosophiques ou religieuses, soucieux de pluralité, de démocratie et de solidarité, dans sa conception et dans sa pratique. L’enseignement provincial est attentif aux droits et aux devoirs de chacun parmi lesquels une démarche volontaire d’apprentissage et le nécessaire respect d’autrui, lui garantissant une protection psychologique et physique. L’accueil des élèves souffrant d’un handicap physique moteur, constitue l’une des préoccupations provinciales parce qu’il est susceptible de favoriser leur intégration dans la vie sociale.

La Province, consciente que la volonté déclarée d’ouvrir son enseignement à tous ne suffit et que cette volonté doit être complétée par un souci de le rendre accessible, se préoccupe de la nécessaire continuité devant prévaloir au passage de l’enseignement fondamental à l’enseignement secondaire.

La lutte contre le décrochage et l’échec scolaires constitue l’une de ses priorités. La Province veille à mettre en place des structures favorisant la collaboration des différents partenaires de l’éducation qui, tous, sont concernés par cette lutte.

Tourné vers l’entreprise

Pour assurer aux étudiants une qualification qui leur assure les meilleures chances d’emploi, l’enseignement provincial entretient les contacts les plus étroits avec le monde de l’entreprise. Ces contacts favorisent une formation suffisante et efficace ainsi qu’une capacité d’adaptation de l’étudiant.

La Province du Brabant wallon recherche par ce biais une adéquation maximale de l’offre de formation et de la demande des entreprises, qui tient compte des situations régionales ou locales. C’est ainsi que l’enseignement provincial participe à toute démarche de reconversion industrielle mise en oeuvre par les autorités publiques sur toute partie de son territoire.

De la même manière, la Province veut rendre l’élève capable de s’insérer dans un monde en transformation continuelle et rapide.

Imprégné du monde qui l’entoure et favorisant le développement de citoyens libres, tolérants et responsables

La Province a la volonté de former des citoyens responsables, capables de motiver leurs actes et d’en assumer les conséquences. Ces citoyens doivent être respectueux des particularités de chacun et prêts à confronter les points de vue dans un souci permanent d’honnêteté intellectuelle. Ils doivent être ouverts au changement et à la remise en question, capables de créer et d’innover, épris de paix, de générosité, de justice sociale et de dignité humaine, dans une réflexion continue sur le rôle de la Société civile envers l’individu et le rôle de l’individu dans la Société civile.

C’est pourquoi l’enseignement provincial incite les élèves à construire une société toujours plus démocratique et solidaire, qui vise à la promotion et à l’égalité des chances pour tous ses membres, qui s’enrichit des différences et défend les libertés individuelles et collectives, qui favorise l’initiative et développe le sens des responsabilités et qui veille à la qualité de la vie.

Le pouvoir organisateur est convaincu que le succès de ce projet éducatif est assuré si enseignants, étudiants et parents s’y impliquent totalement. La Province, en tant que pouvoir organisateur, s’engage à susciter, à animer, à coordonner et à appuyer tous les projets et toutes les démarches réglementaires qui:

  • contribuent à une plus grande adéquation des formations aux attentes et aux besoins des élèves, des enseignants, des parents et des employeurs;
  • rendent l’élève acteur d’une société en évolution et en mutation rapides;
  • favorisent la démocratie à l’intérieur et à l’extérieur de l’Ecole;
  • stimulent la participation des différents membres de la Communauté éducative;
  • renforcent la lutte contre l’échec et le décrochage scolaires;
  • valorisent l’enseignement technique et professionnel;
  • améliorent la qualité de la formation par
    • une meilleure information des partenaires de l’éducation,
    • une plus grande valorisation des compétences et du travail fourni,
    • la recherche de la meilleure orientation scolaire.